Atelier 1.1 : Le modèle intégré. La Médiathèque intercommunale du Pays de Pézenas

Présenté par Catherine Guittard, Directrice, et Nadine Etcheto-Tharel, Conseillère pour le Livre et la Lecture, DRAC Languedoc-Roussillon
Rapporteur : Philippe Valade

 

Le programme officiel de nos journées d’étude amène à étudier le cas du Pays de Pézenas sous un titre intitulé : le modèle intégré. Le moins que l’on puisse dire est que le quidam qui a rédigé le programme n’a pas eu de chance : le titre qu’il aurait fallu porter était :le modèle désintégré !

Et pourtant, tout avait bien commencé :

  • une intercommunalité autour de Pézenas 8 communes, 15 000 habitants, 4 bibliothèques, une taxe professionnelle unique ;
  • une demande d’intercommunalité autour des bibliothèques de la part d’élus ;
  • une étude de Préconisation et chiffrage sur 3 an cofinancée par le Conseiller du Livre et de la Lecture [de la DRAC].

La mise en application démarre sous de bons auspices :

  • transfert total sauf le bâti qui reste à la charge (fonctionnement et investissement) de chaque commune,
  • un budget unique, mais chacun garde son autonomie de fonctionnement (horaires, " habitudes ", ... )
  • une base bibliographique unique mais à entrées diverses
  • un réseau informatique en ligne et en direct

Petit à petit, la coordination des méthodes, des acquisitions, la " professionnalisation " progressive des personnels et des bénévoles font que l’expérience " qui marche " va par étapes vers un service qui " qui marche bien " !

Dans le même temps, et profitant du plan de développement existant lancé par le Conseil général de l’Hérault sous l’impulsion de sa BDP, on assiste à la mise en œuvre d’un certain nombre d’investissements et, notamment, à la construction d’une bibliothèque normative. On est donc dans un climat idyllique, pour lequel la notion de modèle intégré convient parfaitement.

Malheureusement, le temps passe et apporte des déceptions : des conflits font irruption. On arrive là à une deuxième phase qu’on pourrait qualifier de modèle désintégré. La communauté de communes se voit adjoindre une deuxième communauté de communes. Décision est alors prise de faire disparaître ces deux communautés pour créer une communauté d’agglomération. Nous passons rapidement sur les motivations des uns et des autres... Disons que la politique a pris le pas sur la gestion ou sur la volonté d’intercommunalité.
Après les élections de 2001, on se trouve dans une configuration où il est décidé de créer une unité d’action en matière de lecture dont le fonctionnement concerne la continuité du fonctionnement sur le Pays de Pézenas, auquel n’est associée qu’une seule bibliothèque extérieure. Cette bibliothèque est hors norme, puisqu’il s’agit de celle du Pays d’Agde, liée à la Maison des Savoirs, très grosse structure totalement disproportionnée par rapport à la communauté d’agglomération. Le souci n’est pas alors, de transférer les compétences et savoirs faire de la Maison des savoirs vers la communauté, mais d’intégrer seulement des actions de lecture publique qui sont, jusque là, complètement séparées.

Alors que l’idée serait de profiter de l’expérience du Pays de Pézenas, qui fonctionne bien, pour l’étendre à l’ensemble de la communauté, on en arrive à une situation de blocage. On se trouve aujourd’hui dans cette phase, au milieu du gué. Le responsable de la bibliothèque de Pézenas qui gère la globalité de l’opération, sans avoir d’ailleurs d’autorité sur la bibliothèque d’Agde, se trouve à devoir faire des propositions (encadrées par la volonté des élus) qui aboutissent plus à une déstructuration qu’à une intégration. On en au point du retour des personnels vers leurs communes d’origine. Seule la gestion d’un service commun reste le fonds de cette nouvelle intercommunalité.

Les questions posées aux intervenants et les réponses apportées font espérer que la loi de mars 2004, notamment, amène le pouvoir réglementaire à empêcher ce genre d’aberration. Mais, dans le cas qui nous intéresse, l’incertitude reste totale.

 

Brèves

Les actualités de l'ABD

Retrouvez les dernières actualités de l'ABD

Lire la suite