Allocution de Luc Gerecke

Luc Gerecke, vice-président du Conseil général des Vosges

 

Je souhaite, en préambule, vous transmettre les excuses de monsieur Poncelet, président du Sénat, président du Conseil général des Vosges, qui ne peut être parmi vous aujourd’hui. Je suis particulièrement heureux et honoré de vous accueillir très nombreux dans le département des Vosges et plus particulièrement ici à Vittel, ville thermale et lustre s’il en est.

En vous invitant à tenir vos journées d’étude dans les Vosges, nous vous avons proposé de relever plusieurs défis. Tout d’abord, répondre à l’invitation d’un petit département, petit par sa population mais, je vous rassure, grand par sa renommée. Tenir vos journées d’étude dans un département fortement rural, c’est à mon sens réaffirmer votre implication au développement culturel de l’ensemble des territoires quelle que soit leur densité de population. Vous avez également accepté de répondre à notre invitation dans une ville dite du réseau de la bibliothèque départementale. Quelle meilleure illustration de vos propos de ces 3 jours à venir que de vous accueillir au cœur des territoires de lecture de la Bibliothèque départementale. Nous avons fait là un choix exigeant, exigeant en matière de logistique pour l’équipe de la Bibliothèque départementale, mais également exigeant pour vous en matière d’accessibilité. Cependant les kilomètres n’ont jamais effrayé un agent de bibliothèque départementale, vos services en font la preuve depuis plus de 60 ans.

Pour toutes ces raisons, c’est donc avec un grand plaisir que je vous accueille ici même. Dans la mesure des possibilités que me laissera mon emploi du temps, je suivrai avec attention vos travaux autour des démarches de territorialisation. Les élus du département des Vosges, comme ceux de nombreux départements, ont mis les questions de territorialisation à leur ordre du jour, chacun d’entre nous a bien sûr à cœur de proposer des services d’une qualité sans cesse croissante au plus près des citoyens. En la matière, la Bibliothèque départementale a été dans notre département l’un des premiers services à proposer une territorialisation de ses actions. En effet, emboîtant le pas aux services sociaux, elle a restructuré son organisation en territoires. Cette nouvelle organisation a vocation à être matérialisée par des médiathèques de territoire dont la première ouvrira ses portes l’année prochaine. Je serai donc, bien entendu, à l’écoute et attentif à vos réflexions.

Je tiens surtout à vous souhaiter un agréable séjour dans notre département, votre programme est dense et laissera peu de temps à la flânerie. J’espère cependant que vous apprécierez notre choix de vous faire découvrir ce riche patrimoine thermal ici même à Vittel, mais également demain à Contrexéville. Je vous souhaite de fructueux travaux et de conviviales journées d’étude.